Facebook va recruter 500 personnes pour son nouveau QG londonien

Ingénieurs et commerciaux font partie des profils recherchés par le réseau social pour son implantation britannique. Un site qui travaille notamment sur l'offre Workplace, ex-Facebook at Work.

Facebook va augmenter considérablement sa présence au Royaume-Uni, en augmentant de 50% ses effectifs basés à Londres. 500 personnes doivent en effet être recrutées lors de l'ouverture d'un nouveau siège londonien, prévue l'année prochaine, dans le quartier de Fitzrovia.

"Le Royaume-Uni est l'un des meilleurs lieux pour une entreprise dédiée aux nouvelles technologies", a expliqué Nicola Mendelsohn, VP EMEA de Facebook, déjà basée dans la capitale britannique. Bon nombre des emplois proposés ciblent des profils d'ingénieur de haut niveau. "C'est d'ailleurs au Royaume-Uni que se trouvent le plus d'ingénieurs de Facebook, après les Etats-Unis", a aussi indiqué Nicola Mendelsohn à nos confrères de la BBC.

Les ingénieurs de Facebook basés à Londres travaillent notamment au développement de Workplace, (ex-Facebook at Work), la déclinaison 100% BtoB du réseau social. A part des ingénieurs, Facebook va aussi recruter outre-Manche des spécialistes du marketing, des ventes et des profils pouvant gérer des projets.

Cette annonce intervient une semaine après celle de Google, qui a promis d'investir plus d'1,2 milliard d'euros et de créer 3000 emplois à Londres, également dans le cadre de l'ouverture de ses nouveaux locaux dans cette ville.

Lire aussi

 

Facebook / Réseaux sociaux