Avaya bientôt en faillite ?

L'entreprise californienne croule sous les dettes, et serait sur le point de vendre son activité logicielle dédiée au call center, avant de se placer sous la protection du chapitre 11…

Avaya pourrait bientôt se déclarer en faillite. D'après le Wall Street Journal, cela pourrait même être imminent. L'entreprise spécialisée dans les outils de communication et de collaboration serait aujourd'hui sur le point de vendre son activité dédiée aux solutions pour call center. Elle se placerait juste après sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites, ce qui pourrait être fait dès le mois prochain, assure le site du quotidien économique. Clayton, Dubilier & Rice est cité parmi les repreneurs potentiels. Le montant de l'opération pourrait atteindre 4 milliards de dollars.

Le 30 juin dernier, la dette à long terme d'Avaya s'élevait à quelque 6 milliards de dollars. L'entreprise californienne n'a affiché que des pertes dans ses résultats annuels depuis 2007. Date à laquelle Avaya était sorti de la bourse, après s'être fait racheter, pour 8,2 milliards de dollars, par Silver Lake Partners et TPG Capital. En 2011, puis en 2013, une IPO avait été annoncée, puis finalement abandonnée. Selon son dernier rapport annuel, cette entreprise basée à Santa Clara emploie plus de 11 000 employés dans le monde.

IPO / Avaya