Stratégie sociale des entreprises : les RSE à la traîne 22% des entreprises ferment les accès à Facebook et Twitter

L'étude menée par Idaos montre qu'une majorité d'entreprises (56%) n'ont pas mis en place de règles particulières pour contrôler, restreindre ou interdire la prise de parole de leurs employés sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, Viadeo...). Les entreprises considèrent les salariés assez matures et responsables pour ne pas leur porter préjudice en utilisant ce type d'outils. Mais toutes les entreprises sont loin d'être logées à la même enseigne.

"Les sociétés faisant très attention à leur image, comme celles appartenant aux secteurs du luxe ou les cabinets financiers, sont très vigilantes sur l'image véhiculée par leurs employés sur leur entreprise, ce qui est beaucoup moins le cas pour les pure players de l'Internet par exemple", souligne Franck Perrier.

Alors que la fermeture des accès aux réseaux sociaux externes et professionnels ne concerne que 22% des entreprises, il est à noter que près du tiers d'entre elles ont choisi de mettre en place une charte afin d'encadrer la prise de parole de leurs employés, ou encore de les sensibiliser à cette problématique dans le cadre d'actions de formations ou de séminaires internes.


Réseaux sociaux / Réseau social d'entreprise