Gestion de la e-réputation : Augure lève 15 millions d'euros

Augure lève 15 millions d'euros 1503 L'éditeur français prévoit de renforcer ses positions en Europe, et d'ouvrir un bureau à New York. Des acquisitions sont aussi envisagées pour passer à l'analyse temps réel.

Editeur d'une solution de gestion de la e-réputation orientée marques, Augure lève 15 millions d'euros auprès de ses actionnaires historiques : Serena Capital, Ventech, OTC Agregato et Amundi private equity funds. Pour l'occasion, le français accueille deux nouveaux investisseurs : Seventure et la BPI. Comptant 100 collaborateurs aujourd'hui, Augure annonce le recrutement de 20 personnes. Objectif de la société : renforcer ses équipes commerciales dans les pays européens où elle est déjà présente (France, Belgique, Suisse, Italie, Espagne et Hollande).

Mais Augure voit aussi plus loin, et envisage de se déployer dans d'autres grands pays européens. L'Angleterre et l'Allemagne sont à l'étude. "Nous ouvrons aussi un bureau à New York en mai", confie Michael Jais, CEO et co-fondateur d'Augure. Pourquoi New York ? "C'est la capital de la mode et du luxe aux US. Nous comptons tirer profit de notre positionnement sur ce segment, avec à la clé une centaine de références dont certaines connues mondialement, pour imposer notre légitimité aux US dans ce domaine", explique Michael Jais. Selon lui, il ne serait en effet pas réaliste de vouloir s'ériger en éditeur multi-sectoriels sur un marché aussi bien pourvu que les Etats-Unis.

Une stratégie de croissance externe

Aux côtés de son plan de développement géographique, le français compte par ailleurs tirer profit de son nouvel apport pour réaliser des acquisitions ciblées. Une stratégie qui a pour but de doter sa technologie de possibilités de machine learning et de traitement de langage et d'image. "L'objectif est de renforcer les capacités prédictives de notre offre, sur lesquelles nous travaillons déjà avec l'INRIA", précise Michael Jais qui évoque notamment le champ de l'analyse en temps réel.

"L'idée est typiquement de proposer une solution capable de dénicher encore plus finement les influenceurs et leaders d'opinion autour d'une marque. Un outil qui puisse recommander comment interagir au mieux avec eux, par quel canal, à quel moment, avec quel message... Le tout en temps réel, compte tenu de l'historique d'influence et de ses dernières évolutions. La finalité étant de construire ou reconstruire une légitimité autour de sa marque", souligne-t-on chez Augure.

Fondé en 2002, l'éditeur a enregistré en 2014 un chiffre d'affaires proche des 10 millions d'euros. "Et nous sommes déjà rentable", souligne pour finir Michael Jais.

Réseaux sociaux / Web Analytics