La diffusion d'une faille Windows par Google irrite Microsoft

Google a décidé de publier une grave vulnérabilité affectant Windows quelques jours avant que Microsoft ne la corrige...

Il y a un peu plus de trois mois, Google a trouvé une grave vulnérabilité dans Windows 8.1. Suivant une politique assez récente en matière de découverte de faille, le géant de Mountain View a donné à Microsoft 90 jours pour la corriger. Microsoft a averti Google que cela allait être fait dans le premier Patch Tuesday de l'année 2015, lors de sa première diffusion de correctifs de l'année, qui a suivi son habituelle cadence mensuelle en étant programmée ce mardi 13 janvier. Problème, la date limite fixée par Google est arrivée deux jours avant, et Mountain View ne s'est pas privé de publier cette grave faille, laissant potentiellement des pirates l'exploiter. Microsoft a dans la foulée écrit un billet sévère contre Google, fustigeant son attitude et lui demandant de mieux protéger les utilisateurs.

Le Patch Tuesday est désormais sorti, et il s'avère que la faille concerne toute les versions de Windows. Décidément inhabituel, ce premier Patch Tuesday de l'année est aussi celui qui inaugure une nouvelle politique de diffusion : les pré-notifications ne seront plus en effet rendues publiques par Microsoft.

Microsoft / Google