Georges Epinette (DSI, Stime Intermarché) "Nous profitons d'une migration vers Windows 7 pour les virtualiser tous nos postes"

JDN Solutions. Les Mousquetaires sont présents dans différents pays européens (France, Portugal, Espagne, Belgique, Pologne, Roumanie, Bosnie...). Où en êtes-vous dans la mise en place d'un système d'information commun ? 

Georges Epinette. Notre Groupement rassemble des adhérents, chefs d'entreprise indépendants, propriétaires de leur entreprise qui sont appelés à consacrer bénévolement un tiers de leur temps à la gestion des structures communes. En tant que permanent, je me considère donc un peu comme un directeur de cabinet par rapport à un ministre. Je propose, ils disposent.


georges epinette est directeur général de stime intermarché : la ssii du
Georges Epinette est directeur général de Stime Intermarché : la SSII du groupement des Mousquetaires. © Cécile Debise / JDN

Toutes les actions qui sont menées en termes de systèmes d'information doivent conjuguer un double impératif : s'inscrire dans une dynamique de performance et d'objectifs d'entreprise, mais aussi être extrêmement cohérentes avec les valeurs institutionnelles du groupement. C'est-à-dire l'indépendance, l'interdépendance, la promotion de l'initiative privée, et la recherche des prix bas. Toutes mes actions autour du système d'information sont guidées par ces grands principes.

Concernant la stratégie des systèmes d'information internationaux, notre fondateur [le fondateur des Mousquetaires ndlr] avait décidé dès 1984 de centraliser toute la puissance informatique au niveau du groupement de manière à apporter de la cohérence et de répondre avec agilité aux impératifs du terrain. Notre système d'information est ainsi homogène quel que soit les activités et implantations géographiques. Certes, il demeure encore quelques particularités au niveau de l'international, mais celles-ci seront résorbées en 2012.

Y-a-t-il des DSI locales ?

Il n'y a jamais eu de DSI de branches au sens technique du terme. J'assume jusqu'à présent la fonction de DOSI, ou Directeur de l'organisation et des systèmes d'information, avec des interlocuteurs MOA / SI dans chacun des grands métiers [ndlr alimentaire, équipement de la maison, équipement automobile, unités de production, restauration...]. Côté Informatique, c'est la Stime, qui demeure l'usine informatique et la SSII interne du groupement. Nous avons pour mission de massifier toutes les opérations informatiques des systèmes que nous mettons en place pour nos points de vente ou filiales.

"Le Cloud a de nombreux aspects positifs"

Les centres de données que vous opérez pour l'ensemble du groupe s'inscrivent-ils dans une logique de virtualisation, et de cloud au sens large ?

Nous possédons trois grands types de systèmes d'information : l'informatique des points de vente, l'informatique des structures amont, logistique, achat... et, enfin, l'informatique de nos unités de production.

Nous avons commencé à évoluer vers la virtualisation il y a déjà plusieurs années. Ce chantier a débuté par les points de vente. Nous avons profité d'un projet de migration vers Windows 7 pour virtualiser tous nos postes. C'est en cours de déploiement. 600 points de vente sont déjà en production. Sur le système d'information amont, nous avons mis en place un cloud privé qui est opérationnel depuis début novembre. Nous avons fait le choix de VMWare à la fois pour la virtualisation des serveurs et des postes de travail.


Pour vous en tant que DSI, quels sont les principaux avantages de la virtualisation et du cloud ?

En deux mots : rapidité et flexibilité. Rapidité relative à la mise à disposition d'environnements aux utilisateurs qui en font la demande. Nous sommes capables maintenant de mettre en place un environnement en deux heures alors qu'auparavant il nous fallait près de trois semaines. Flexibilité, pour nous adapter par exemple aux montées en charge des applications métier.

Je suis très attentif au phénomène marketing qui accompagne ces nouveautés technologiques qui tendent à décrire un monde idéal. Malgré tout, j'y crois et le cloud recouvre de nombreux points positifs.

SaaS / Projets informatiques