Hangouts : nouvelle arme de Google pour séduire les entreprises

Gestion de projet, partage de documents, support client... Google enrichit sa solution de conférence web dans l'optique de convaincre les entreprises de l'adopter.

Lancé il y a deux ans par Google, Hangouts (anciennement Google Talk) pourrait bien être l'arme fatale de Mountain View pour pénétrer les entreprises. Après le grand public, la solution de conférence web a déjà commencé à se répendre dans les sociétés. Combinée aux Google Apps, elle a notamment séduit en France Lafarge, Essilor, Veolia Environnement ou encore Bonduelle.

Conscient des potentialités de Hangouts pour le monde du travail, Google vient de dévoiler une série de nouveautés conçues précisément pour cette cible. Au programme : la possibilité de lancer des sessions vidéo depuis des applications de gestion ou de CRM tierces (Salesforce ou myERP notamment), ou des solutions de support (Zendesk), mais aussi de gestion RH (Zoho Recruit) - pour organiser un entretien de recrutement en vidéo par exemple.

Rappelons que Google permettait déjà aux éditeurs et DSI d'intégrer des boutons pour lancer d'Hangouts depuis des applications ou sites web.

 A lire aussi

Google