Jive chercherait un acquéreur

L'éditeur spécialisé dans les solutions de réseaux sociaux d'entreprise chercherait à se faire acheter. Oracle, SAP et Workday auraient été approchés.

Selon Re/code, l'un des plus grands éditeurs dans le domaine des réseaux sociaux d'entreprise (RSE) et du collaboratif serait engagé dans un processus de vente. Selon des sources proches du dossier, une tentative de transaction aurait même eu lieu ces derniers mois. Toujours selon Re/code, Jive aurait demandé à la banque d'investissement Qatalyst Partners de l'aider à trouver un acheteur. Parmi les entreprises approchées pour acheter Jive, les sociétés Oracle, SAP et Workday ont été citées, mais aucune n'aurait au final donné suite.

A l'annonce de cette tentative de vente, le cours de bourse de Jive a bondi de près de 8% pour atteindre 9 dollars. Aucun détail sur le prix de vente envisagé n'a filtré, sachant que la capitalisation de Jive est évaluée à près de 600 millions de dollars. Introduit en bourse en 2011, Jive enregistre des ventes en progression de 28% en 2013, pour atteindre près de 146 millions de dollars, mais une perte non GAAP par action de 55 centimes - qui devrait se réduire à 44 centimes cette année, selon les analystes. 

Oracle / SAP