Les problèmes de Microsoft ne s'arrangent pas en Chine

La tension est encore montée d'un cran entre Microsoft et les autorités chinoises. En ligne de mire : un soi-disant manque d'informations concernant Windows et Office

Microsoft va devoir s'expliquer avec les autorités chinoises. L'administration locale en charge de l'industrie et du commerce vient d'indiquer qu'elle donnait 20 jours à Redmond pour éclaircir certains points par écrit. Elle exige notamment que Microsoft s'explique sur "des problèmes d'incompatibilités, et d'autres problèmes causés par le manque d'informations divulguées concernant Windows et Office". Microsoft a réagi, en soulignant être respectueux des lois en Chine et avoir activement coopéré dans l'investigation conduite par la Chine.

Il ne s'agit pas là de la première friction. Les relations de Microsoft avec la Chine deviennent compliquées et de plus en plus tendues, et ce gigantesque marché pose actuellement des problèmes qui gênent Microsoft. La Chine avait par exemple déjà taclé Microsoft en mai dernier, en interdisant à son administration d'utiliser Windows 8. Il y a quelques jours, les autorités chinoises lançaient un nouveau pic contre l'éditeur de Windows en annonçant fièrement le lancement imminent d'un système d'exploitation chinois officiel, qui allait d'abord cibler les Desktop, avant de s'attaquer aux smartphones...

Microsoft / Windows