MySQL Fabric : Oracle veut contrer MariaDB

L'éditeur propose un outil pour gérer une grappe de serveurs MySQL. Il vise à répondre au défi de la haute disponibilité et de la continuité d'activité.

Donner les moyens d'orchestrer plus facilement la base de données MySQL sur une grappe de serveurs. C'est là l'objectif auquel entend répondre Oracle avec MySQL Fabric. Cette nouvelle solution 100% libre permet de gérer la réplication de la base open source en plusieurs images, sur plusieurs machines, et la synchronisation des mises à jour.

"Fabric vise à orchestrer une ferme de serveurs MySQL", résume Oracle. Elle a pour but notamment de répondre aux enjeux de haute disponibilité des sites ou applications web, mais aussi de la sauvegarde.

Cette brique a clairement pour but de répondre à MariaDB, fork de MySQL, vers lequel se tourne un nombre croissant d'utilisateurs. Mais aussi freiner la montée en puissance du serveur NoSQL MongoDB dont la popularité ne cesse de croitre.

La base installée d'Oracle autour de MySQL se fait attaquer de toutes parts. Le géant n'a donc plus le choix que de proposer des améliorations et extensions, open source... et plus propriétaires comme il avait l'habitude de le faire. MySQL Fabric s'inscrit dans la série d'utilitaires MySQL Utilities (1.4.3) livrés avec la base open source.

Oracle / Base de données