Salesforce dévoile Lightning, pour développer les apps mobiles plus vite

Salesforce1 Lightning Lors de son événement Dreamforce, Salesforce a levé le voile sur la prochaine génération de sa plateforme Salesforce1. Son but : faciliter et accélérer les développements d'apps mobiles.

Lors de Dreamforce, son événement annuel, Salesforce a présenté Salesforce1 Lightning, la prochaine génération de sa plateforme Salesforce1 lancée il y a moins d'un an. Cette nouvelle génération a pour but de faciliter et accélérer les développements des apps mobiles qu'elle accueille. Ces développements devront pouvoir se faire à la vitesse de l'éclair : les composants des apps pourront être glissés-déposés au sein d'une interface simple, qui doit pouvoir être rapidement comprise sans qu'aucune connaissance technique ne soit requise. Derrière ces développements faciles, se cache évidement la volonté de permettre aux métiers de se lancer sans mobiliser et attendre les services informatiques.

Lightning : pour développer à la vitesse de l'éclair

Salesforce propose quelques composants standards à glisser-déposer, comme un flux de données, une carte, un agenda, un graphique, ou un champ de recherche, entre autres. La liste de composants a déjà été enrichie par plusieurs partenaires (Clerisoft, Plumsoft ou Skuid sont cités), et il est aussi possible d'utiliser des composants personnalisés (voir ci-dessous). Les apps peuvent être dessinées pour tout type de terminaux connectés : ordinateur, smartphone, tablette ou... montre connectée : autant d'appareils à choisir tout aussi simplement dans un menu déroulant.

Salesforce explique aussi que Lightning n'est pas seulement un framework et des composants pour bâtir des apps, mais aussi un moyen d'unifier l'interface utilisateur des apps bâties sur sa plateforme. Assez logiquement, Salesforce en profite donc pour lancer une nouvelle version de l'app mobile de Salesforce1. Elle est attendue pour novembre.

ce que c'est
Salesforce1 Lightning est la nouvelle génération de la plateforme Salesforce1. Comme le résume le schéma ci-dessus, il s'agit donc à la fois d'un framework et de composants permettant de développer des apps, mais aussi d'une nouvelle interface utilisateur unifiée pour différents types de terminaux. © Salesforce
comment le builder mache avec composanty
Pour bâtir des apps, l'interface Lightning propose dans la liste à gauche des composants standards (calendrier, flux chatter, carte..) mais aussi des composants personnalisés (ici des codes à barres ou un historique des inspections, entre autres) ou issus de la boutique AppExchage. © Salesforce
app builder pour smartwatch
En haut à gauche, un menu déroulant propose de faire apparaitre l'interface des apps selon l'appareil. Ici, c'est celle des téléphones, mais dans la liste figurent aussi desktop, tablette, ou... montre connectée (cliquer pour agrandir). © Salesforce