Internet des objets : la standardisation commence mal

Des géants IT unissent leurs efforts dans l'Open Interconnect Consortium pour standardiser les échanges entre objets connectés. Problème : une autre alliance a déjà séduit d'autres ténors.

L'Internet des Objets est certes une tendance forte actuellement dans l'informatique, mais il reste encore beaucoup de chantiers. Parmi eux : la standardisation de la manière dont tous les objets pourront communiquer entre eux. Et cela n'est pas très bien parti.

Aujourd'hui, Samsung, Intel et Dell annoncent joindre leurs forces au sein du nouveau "Open Interconnect Consortium" qui doit justement se charger de cette standardisation. Problème : c'est aussi exactement le but de l'Allseen Alliance qui comporte elle aussi des acteurs prestigieux, comme Sharp, LG ou Qualcomm. Microsoft a été le 51e acteur à rejoindre cette alliance la semaine dernière. Intel a de son côté expliqué que le nouveau consortium voulait développer un framework qui réglerait plusieurs problèmes, de sécurité notamment, que l'alliance Allseen n'adressait pas de manière adéquate.

A noter aussi qu'à ces initiatives s'ajoutent, en plus, aussi celles prises indépendamment par des acteurs comme Apple ou Google qui ont choisi leurs propres moyens pour interconnecter les objets... Bref, un standard qui fasse l'unanimité des acteurs lancés sur ce marché prometteur n'est pas vraiment sur de bons rails.

Microsoft / Google