Windows Server 2003 : ce que va coûter le support dans six mois

Windows Server 2003 : ce que va coûter le support dans six mois Les montants des premiers devis sont connus, et la note risque d'être salée pour ceux qui veulent continuer à utiliser Windows Server 2003 après le 14 juillet prochain.

Le compte à rebours a commencé, et les principaux intéressés commencent à le savoir. Microsoft va abandonner le support étendu de Windows Serveur 2003 à partir du 14 juillet. Dans moins de six mois donc, les failles de sécurité de cet OS ne bénéficieront plus de correctifs publics. Mais ceux qui le souhaitent pourront tout de même souscrire un contrat de support particulier, qui leur permettra d'obtenir quand même les correctifs. Mais il faudra donc pour cela passer à la caisse. Combien cela va coûter ?

Un support dont le prix va doubler en juillet 2015

Un spécialiste des licences Microsoft, Paul DeGroot, de Pica Communications, annonce dans les colonnes de The Register un chiffre : 600 dollars par serveur. Il affirme que des clients se sont déjà vu proposer ce prix, qui correspond à un support de 12 mois. D'après ce spécialiste, ce prix doublera en juillet 2015, un an après la fin du support donc. 

Le prix du support ne devrait pas être de 600 dollars pour tout le monde

Microsoft n'a pas voulu confirmer ces chiffres, mais ne les a pas vraiment démentis non plus. L'éditeur tient seulement à souligner que le prix varie selon les besoins. Et il a bien admis que le nombre d'instances de serveur à maintenir serait bien pris en compte. De quoi laisser penser que si ce nombre est élevé, la note par serveur va baisser. Pour Windows XP, c'était d'ailleurs ce qui s'était passé : des réductions de 90% avaient pu être observées. A titre de comparaison, pour Windows XP, le prix initial observé avait été de 200 dollars (et là encore le montant doublait l'année suivante).

Pas sûr toutefois que la note finale puisse être indolore pour tous les concernés. Paul DeGroot explique qu'une entreprise utilisant "plusieurs milliers" de machines Windows Server 2003 "allait devoir payer" plusieurs millions de dollars "la première année, et "bien plus de dix millions" la deuxième année. Reste à savoir s'il ne demeure pas une marge de négociation, car dans le cas de Windows XP, les réductions sensibles avaient principalement été consenties le mois précédant la fin du support.

Serveurs / Microsoft