Dossier WordPress WooCommerce vs PrestaShop

Le point sur les forces et faiblesses de ces deux poids lourds des systèmes d'e-commerce open source.

Il existe sur le Web de nombreuses solutions gratuites ou peu coûteuses pour se lancer dans l'e-commerce. Parmi ces logiciels d'e-commerce, WooCommerce est celui qui a séduit le plus de vendeurs dans le monde. Le site Builtwith.com recense plus de 663 000 sites qui fonctionnent via cette plateforme, ou plutôt sous WordPress avec le plugin WooCommerce. Solution peu coûteuse et simple à mettre en place, il a permis à beaucoup d'entrepreneurs de mettre le pied à l'étrier en installant eux-mêmes un premier site de vente en ligne à peu de frais.

En France, toujours selon les chiffres de Builtwith.com, c'est PrestaShop qui domine le marché. Là, plus question de plugin pour WordPress, il s'agit bien d'une plateforme d'e-commerce autonome. Néanmoins, la simplicité de fonctionnement est de mise et les dernières versions ont permis de nettes améliorations sur ce plan.

part de marché des principaux systèmes d'e-commerce selon le site d'analyse
Part de marché des principaux systèmes d'e-commerce selon le site d'analyse technique BuiltWith. © Capture / BuiltWith

Plus fiable, plus ergonomique, PrestaShop entend aujourd'hui détrôner WooCommerce et Magento parmi les plateformes d'e-commerce les plus utilisées au monde. L'éditeur, encore très franco-français a levé 6,75 millions d'euros début 2014, ce qui lui a permis d'intensifier ses efforts pour se faire connaître à l'international via l'ouverture d'agences mais aussi via son service Cloud. Lancé en 2014, ce service (baptisé PrestaShop Cloud) gratuit permettant de bénéficier du système d'e-commerce en mode cloud a connu un succès immédiat.

Une bataille d'écosystèmes

La publication de ce comparatif intervient alors qu'Automattic, principale société impliquée dans le projet open source WordPress, vient tout juste d'annoncer le rachat de WooThemes, l'éditeur de WooCommerce. Une acquisition qui pourrait préfigurer le lancement par Automattic d'une déclinaison de son offre WordPress en mode cloud (WordPress.com) pour les sites d'e-commerce. Un service qui pourrait se positionner en concurrence frontale de PrestaShop Cloud...

Reste que si WooCommerce et PrestaShop ont chacune des atouts et des faiblesses, ce qui a fait leur succès, c'est leurs communautés de développeurs. Qu'ils soient indépendants, intégrateurs, petits éditeurs, prestataires d'e-commerce, nombreux sont ceux à avoir développé des plugins WordPress d'un côté, des modules PrestaShop de l'autre.

Cette stratégie d'ouverture a permis à ces solutions d'entrée de gamme d'offrir une richesse fonctionnelle étonnante. Une richesse qui est parfois une faiblesse, car en dehors des plugins développés directement par leur éditeur, la qualité de ces extensions est très hétérogène et cet assemblage de plugins plus ou moins bien développé peut faire hérisser les cheveux sur la tête de n'importe quel expert de la sécurité informatique... Le JDN vous livre son verdict sur ces deux solutions d'e-commerce.

Wordpress / Open source