WordPress WooCommerce vs PrestaShop WooCommerce : le plugin d'e-commerce WordPress le plus populaire

Avec 7,5 millions de téléchargements et 663 153 sites d'e-commerce en ligne à ce jour, WooCommerce est le plugin d'e-commerce le plus populaire sur le Web. En nombre de sites en ligne, WooCommerce devance largement Magento grâce à sa simplicité de déploiement. Ce plugin Wordpress est distribué gratuitement. Il permet à tous de créer très simplement une petite boutique web, que l'on dispose ou non d'un site WordPress.

WooCommerce bénéficie à plein du succès de la plateforme de blogging, mais aussi de sa très dynamique communauté de développeurs. Ainsi, WooCommerce compte lui-même un très grand nombre de plugins additionnels qui viennent lui ajouter des fonctionnalités complémentaires. Actuellement, le référentiel WordPress compte plus de 1 500 plugins liés à WooCommerce, mais, comme c'est le cas pour tout le catalogue de plugins WordPress, ceux-ci sont très inégaux en termes de qualité de code, mais surtout de support. Le risque d'abandon pèse toujours sur les plugins développés par des développeurs indépendants sans soutien financier, ce qui pose le problème de l'obsolescence. L'éditeur propose 345 modules sélectionnés directement sur son site.

capture du back office d'un wordpress intégrant woocommerce.
Capture du Back Office d'un WordPress intégrant WooCommerce. © Capture / JDN

Attention à la gestion de sites multilingues

S'appuyer sur l'écosystème WordPress permet de trouver relativement simplement des consultants et développeurs pour personnaliser le thème graphique de son site, voire même développer des fonctions spécifiques. En outre, le coût des plugins payant est généralement peu élevé. Néanmoins, si WordPress est une excellente plateforme pour publier un site, le CMS open source est beaucoup moins à l'aise si le site en question doit être multilingue. Par conception, WordPress est monolingue et mono-site. Pour aller au-delà de ces limitations, il faut faire appels à des plugins WordPress multilingues mais sachant faire fonctionner avec WooCommerce, comme c'est le cas de WPML, par exemple. Dans certains cas, il peut même être plus indiqué d'installer une instance WordPress par pays. Une solution qui simplifie la mise en place des sites internationaux, mais qui complexifie leur maintenance et surtout rend la gestion du back office problématique.

En conclusion, un entrepreneur qui a déjà monté un petit site sous WordPress pour présenter son activité va pouvoir, en quelques clics, mettre en place une boutique de vente en ligne à peu de frais. Néanmoins, si on a quelques ambitions de se frotter à l'international et vendre ses produits à l'étranger, la solution risque de rapidement montrer ses limites. Peut-être faut-il alors préférer une solution d'e-commerce plus puissance. L'offre cloud de PrestaShop est peut-être alors la meilleure solution.

WooCommerce en bref
Les +Les -
Source : JDN
Facilité d'installationPas de multi-boutique
Richesse des plugins disponiblesMultilingue via plugin uniquement
CMS performant, optimisable pour le SEOPeu de thèmes gratuits
Tous les hébergeurs supportent WordPressIHM du backoffice particulièrement austère
Coût très faible, voire nul

Wordpress / Open source