AVG dédommage les victimes de son erreur de mise à jour

Une erreur dans une mise à jour des signatures virales de l'antivirus AVG (versions 7.5 et 8.0) avait provoqué la détection d'une DLL critique de Windows en tant que cheval de Troie. Un faux positif qui a par conséquent conduit à la suppression de ce fichier indispensable au fonctionnement de l'OS. L'éditeur de l'antivirus a annoncé un geste commercial pour dédommager les utilisateurs affectés. Les utilisateurs de la version commerciale 7.5 se voient ainsi offrir une licence d'un an pour AVG 8.0, tout comme les utilisateurs de la version 8.0. Quant aux détenteurs des versions gratuites d'AVG, ils pourront bénéficier d'une licence gratuite durant un an de l'antivirus AVG 8.0.

Annonces Google