Nouveau rappel à l'ordre aux hauts fonctionnaires concernant le Blackberry

Le secrétariat général de la défense nationale (SGDN) a notifié une circulaire, déjà émise 18 mois auparavant, concernant l'interdiction du Blackberry au sein des cabinets ministériels, à Matignon et à l'Elysée. Les données échangées sur le réseau de RIM, le constructeur du Blackberry, circulent en effet aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. La France craint donc notamment un détournement des informations par la NSA, l'autre agence de renseignement des Etats-Unis.

RIM / Etats-Unis