Le coût de la cybercriminalité explose Le port 445, la porte toujours préférée des pirates

La concentration des attaques sur quelques ports s'atténue. Si, fin 2010, les 10 ports les plus utilisés pour des attaques informatiques ont représenté 72% des attaques constatées par Akamaï, ils étaient utilisés par 65% des attaques trois mois plus tard.

 

C'est cependant encore, et de loin, le port 445 (Microsoft-DS, pour le partage de fichiers) qui est le plus apprécié par les pirates. Près du tiers des attaques détectées par Akamai vise ce port, notamment utilisé par Conficker, mais c'est une proportion en nette baisse (47% fin 2010). Les ports 22 (SSH) et 23 (Telnet) ont également vu leur pourcentage baisser significativement.

Le port 80 (http) a lui connu une hausse spectaculaire, représentant 1.5% des attaques fin 2010 puis 11% trois mois après. Le port 443 (https) enregistre la même tendance significative passant de 0.2 à 4.7%, entrant par le même occasion pour la première fois dans les 10 ports les plus utilisés par les attaques informatiques, tout comme le port 21 (FTP) et 9050 (Versiera Agent Listener)

Virus / Réseaux