La France, cible numéro 1 des pirates en Europe La percée du phishing en Egypte

A la troisième place, l'Egypte aura été victime de près d'une tentative de hameçonnage sur douze en janvier. Les différents troubles politiques n'ont pas obligatoirement influencé ce résultat, car ce pays avait terminé sur la même place du podium le mois dernier.

 

L'Egypte s'est cependant nettement plus rapproché de la 2e place en janvier, le Canada n'ayant été la cible que de 6,78% (contre 6,20 pour l'Egypte) des tentatives selon APWG. Les deux pays sont donc dans un mouchoir de poche.  

 

Les Etats-Unis restent très loin devant en étant victime d'une tentative de hameçonnage sur deux en janvier, ce qui est légèrement supérieur à leur moyenne sur les douze derniers mois (46,75).

 

La France aura été victime de moins d'une tentative sur soixante en janvier, ce qui s'approche de sa moyenne annuelle (1,35). L'Hexagone reste aussi derrière ses voisins allemands et britanniques en matière de phishing. Elle continue cependant de devancer la Chine (de 0,25%) et de rester derrière la Russie.

Virus / Malware