La France, cible numéro 1 des pirates en Europe Un volume de spam au plus bas

Dans son rapport sur les menaces informatiques du quatrième trimestre 2010, McAfee note que "le volume de spam, mesuré en nombre moyen de messages par jour, a connu une chute abrupte ces deux derniers trimestres, pour atteindre un niveau inégalé depuis 2007". Par rapport à son point historique le plus haut, le volume de spam a diminué de 70 %. "Il est même plus bas qu'après la déconnexion de McColo, un important hébergeur de spammeurs, en novembre 2008", note l'étude de McAfee

Le volume de ce trimestre a baissé de 47 % par rapport au trimestre précédent et de plus de 62 % depuis le début de l'année 2010. Ce trimestre, le spam a représenté seulement 80 % du trafic total des e-mails. Jamais un niveau aussi bas n'avait été atteint depuis 2006.

 

Botnets décapités

 

Cette récente spectaculaire baisse trimestrielle serait en partie due aux nombreuses décapitations de botnets réalisés ces derniers semestres par les forces de l'ordre dans le monde. C'est du moins l'avis de plusieurs experts

Bredolab, Mariposa, Rustock, Lethic, Xarvester ou encore Mega-D, ont ainsi fait l'objet d'arrestations ou ont cessé leurs activités. Pour la nouvelle filiale d'Intel, ce sont les réseaux de robots Bobax et Grum qui dominent actuellement l'envoi massif de spam.

Virus / Malware