Des centrales nucléaires vulnérables

de nouvelles vulnérabilités scada très critiques ont été rendues publiques, sous
De nouvelles vulnérabilités Scada très critiques ont été rendues publiques, sous le regard des autorités américaines. © Bernard 63 / Fotolia

A la Black Hat 2011 cet été, le chercheur Dillon Beresford a démontré comment pirater les systèmes Siemens S7, et notamment lire et écrire des données dans sa mémoire, et même, sur certains modèles, exécuter des commandes.

Pour rappel, ces système sont utilisés pour contrôler les machines dans de nombreuses industries, comme, entre autres, les centrales électriques et nucléaires ou les usines chimiques. Stuxnet se propageait sur des systèmes Siemens similaires.

La démonstration avait dû être repoussée une première fois, le temps de donner tous les détails à Siemens. Surveillée de près par la sécurité intérieure américaine, elle a été réalisée devant un public restreint.