La NASA piratée

Un pirate a réussi à s'introduire dans un serveur FTP de la NASA. Il avait déjà prouvé une intrusion similaire dans les systèmes de l'agence spatiale européenne.

Un hacker roumain qui se fait appeler TinKode a révélé une faille de sécurité dans les serveurs de la NASA. Il a prouvé son intrusion en postant des captures d'écran de données d'un serveur FTP de l'agence spatiale américaine, précisément lié à son projet Goddard. La NASA a confirmé l'intrusion mais n'a pas détaillé les mesures prises pour combler la faille.

TinKode expliqué qu'il lui avait été  "très difficile" de pénétrer le réseau de la NASA, mais il a pu le faire car "si les serveurs étaient bien protégés, ils n'étaient pas pleinement sécurisés" a-t-il expliqué. Le hacker n'a pas révélé les failles et dit ne pas avoir été contacté par la NASA.

TinKode s'était fait repéré il y a près d'un mois pour s'être également introduit dans un serveur FTP de l'ESA, l'agence européenne de l'espace (lire notre entretien du RSSI de l'ESA après cet incident)

Serveurs / Pirate