L'Android Market infesté par des malwares

Symantec révèle l'ampleur des malwares dans la boutique d'applications d'Android mais dénonce également les risques encourus par l'utilisation d'iTunes.

Dans une étude sur les différentes approches entre Google et Apple en matière de sécurité de leurs terminaux mobiles, Symantec tire la sonnette d'alarme sur les applications disponibles dans l'Android Market, boutique d'applications plus ouverte que celle contrôlée par Apple sur iOS. En quelques jours, rapporte l'étude, plus de 60 applications contenant des malwares ont été trouvées. "Comme les applications ne sont pas vérifiées, le risque est plus élevée", commente Tom Persons de Symantec.

Côté Apple, c'est iTunes qui a gêné les experts en sécurité de Symantec dans leur rapport comparatif. "Où se trouvent les informations personnelles et où vont-elles finir ? Le risque, c'est que les données peuvent rester là où les entreprises ne veulent pas qu'elles soient " explique l'étude.

Smartphone / Symantec