Piratage des emails de la Maison Blanche : la Chine suspectée

Selon le Financial Times, le gouvernement américain suspecte le régime chinois d'avoir commandité une intrusion informatique ciblée contre le réseau non-classifié de la Maison Blanche, afin notamment de consulter les archives d'email. Toujours selon le Financial Times, le réseau classifié de la présidence américaine n'aurait lui pas été inquiété. Quelques jours plus tôt, Newsweek révélait le piratage par une entité étrangère de l'informatique des deux candidats à la présidentielle américaine, Obama et McCain, sans toutefois mentionner une possible implication de la Chine.

Etats-Unis / Chine