Apparition des premiers patchs non officiels corrigeant la faille WMF de Windows

Les détails de la faille des fichiers WMF (Windows Metafile) attaquant Windows continue à se propager sur le Web. En outre, Microsoft ne publiera pas de correctif avant le 10 janvier, date de sortie du traditionnel bulletin sécuritaire mensuel. Toutefois, des développeurs ont d'ores et déjà préparé le terrain, comme Ilfak Guilfanov. L'Internet Storm Center (ISC) centre américain réputé dans le domaine de la sécurité a testé ce patch et l'éditeur F-Secure - sur son weblog - recommande de le télécharger.

Microsoft / Virus