Des peluches qui gênent la NSA

L'agence de sécurité nationale américaine a décidé d'interdire la présence sur son siège du Maryland de Furbys : ces chouettes en peluche dotées de puces.  Raison invoquée : la capacité de ces jouets à enregistrer des conversations et à les restituer constitue potentiellement un moyen d'espionner l'agence. Les peluches seraient également une source potentielle d'interférences.

Etats-Unis