Pas de Microsoft Office 2007 à la NASA dans l'immédiat

Tout comme l'agence spatiale américaine avait écarté l'utilisation du dernier OS de Microsoft, Windows Vista, la NASA a fait savoir qu'elle ne recourrait pas à la suite bureautique Office 2007. Cette décision est motivée par des raisons de sécurité et de compatibilité. En février, la Federal Aviation Administration et le Département du transport américain avaient tous deux banni temporairement Windows Vista, Office 2007 et Internet Explorer 7. Le choix de l'agence spatiale n'est toutefois que provisoire, dans l'attente des résultats des tests poussés sur les applications incriminées. La NASA devrait d'ailleurs commencer la migration de ses 60 000 postes de travail vers Vista début 2008.

Etats-Unis