Vol et perte d'informations : l'ennemi est à l'intérieur Des numéros de carte bancaire de plus en plus prisés

Deux informations principales ressortent du graphique ci-dessus. 

D'une part, les identifiants et informations personnels (des mots de passe par exemple) restent les données les plus perdues, ou, plus vraisemblablement, les plus volées. Cumulée aux vols d'identifiants officiels (numéros de carte d'identité) la proportion dépasse aujourd'hui les deux tiers. Ces deux types de vol de données ont atteint près de quatre incidents sur cinq en 2007. Ils enregistrent en effet tous les deux une tendance baissière continue depuis trois ans.

D'autre part, si le vol de numéro de carte bancaire représente une faible proportion des incidents, la tendance est à la hausse. Suffisants pour acheter sur Internet, ces numéros sont désormais préférés aux détails permettant d'accéder aux comptes bancaires des individus.  

PCA et PRA / KPMG