Le passeport biométrique belge pas suffisamment sécurisé

Le passeport belge embarquant une puce RFID et des données biométriques est déjà en circulation depuis plusieurs années. Trois chercheurs de l'Université de Louvain en Belgique ont soumis le document à un audit de sécurité pour juger de sa robustesse. Ainsi, les passeports émis entre fin 2004 et juillet 2006 ne disposeraient pas de mécanismes de sécurité pour protéger les données personnelles stockées dans la puce électronique. Quant à ceux émis après cette date, ils seraient certes plus sécurisés, au travers du Basic Access Control (BAC), mais toujours insuffisamment. Une attaque en force brute suffirait à passer outre la protection et à accéder aux données. Les trois chercheurs appellent notamment au retrait des passeports les plus anciens.

ASIC