Un auteur de phishing écope de 6 ans de prison

Un californien a été condamné pour une escroquerie en ligne, dont l'objectif était d'abuser  de plusieurs milliers d'utilisateurs d'AOL. Jeffrey Brett Goodin leur avait en effet adressé des emails en usurpant une identité. Prétendant appartenir au service de acturation de l'opérateur, le pirate demandait aux abonnés d'AOL de lui communiquer leurs coordonnées bancaires. Il a par la suite utilisé les données ainsi collectées pour réaliser des achats à son propre bénéfice. La peine maximale encourue était de 101 ans de prison. Le procureur avait exigé contre Jeffrey Brett Goodin au minimum 94 mois de prison. Compte tenu d'un casier judiciaire vierge, le juge a ramené cette peine d'emprisonnement pour phishing à 6 ans.

Etats-Unis / Phishing