Sega à son tour victime d'une cyberattaque

Le service de jeux en ligne de l'éditeur de jeux-vidéo a été visé par des pirates. Près d'1,3 million de données clients ont été subtilisées.

Après Sony fin avril et Nintendo il y a quelques semaines, c'est au tour d'un autre acteur du jeu vidéo d'être ciblé par des attaques de pirates. Le service de jeu en ligne de Sega, nommé Sega Pass, a en effet été piraté et pas moins d'1,3 million de données clients ont été subtilisées parmi lesquelles les noms, dates de naissance et adresses mails.

En revanche, Sega assure que les informations bancaires n'ont pas été à la portée des pirates, ces dernières étant stockées sur un autre serveur. Pour ce qui concerne les données associant les comptes d'utilisateurs aux mots de passes, ces derniers étaient chiffrés mais cela ne devrait pas empêcher les pirates de casser la clé de chiffrement utilisée par Sega. En attendant, le service Sega Pass a été suspendu.

Serveurs / Jeux