Un gang de cybercriminels améliore son infrastructure

Selon des chercheurs en sécurité de RSA, le gang cybercriminel Rock Phish aurait décidé d'améliorer son infrastructure pour lancer de nouvelles attaques de phishing. Pour cela, il pourrait exploiter le réseau de PC zombies (botnet) Asprox. Préalablement, le gang s'appuyait sur un botnet d'ancienne génération. Asprox quant à lui fait appel à la technologie fast-flux permettant de changer rapidement d'adresse IP et ainsi de lutter contre la détection. L'équipe RSA FraudAction craint donc un accroissement des attaques de phishing.

Botnet / Phishing