BYOD : les jeunes salariés peu respectueux des règles de sécurité ?

Près d'un tiers des salariés français âgés de 20 à 29 ans sont prêts à enfreindre ou enfreignent déjà les règles du département IT en matière d'utilisation professionnelle de terminaux personnels. C'est ce que révèle une étude de Vision Critical.

Les jeunes salariés français sont-ils moins respectueux des règles édictées par leur département informatique que leurs aînés ? L'une des conclusions d'une étude sur le BYOD menée par Vision Critical (pour le compte de Fortinet) le laisse penser. Elle a été réalisée auprès de 3 800 salariés âgés de 20 à 29 ans dans le monde. En France en effet, pas moins de 30% des répondants ont admis qu'ils transgressent ou seraient prêts à transgresser la politique de l'entreprise interdisant l'utilisation d'appareils personnels à des fins professionnelles. Un quart des interrogés n'hésite pas non plus à ne pas respecter les règles du département IT pour se servir d'applications non approuvées.

L'étude fait également clairement apparaître que l'utilisation professionnelle de terminaux personnels est une évidence pour cette génération d'employés. En France, une majorité significative d'entre eux  (73%) utilisent déjà leurs terminaux personnels à des fins professionnelles au moins "une ou deux fois mois" – et seuls 12% indiquent ne "jamais" avoir ce type d'utilisation. D'ailleurs près de sept jeunes employés français sur dix considèrent que l'usage des terminaux personnels pour le travail est un droit (69%) plus qu'un privilège (31%). C'est une particularité française : dans le monde, 45% des jeunes salariés considèrent en effet cet usage comme un privilège.

Mobilité / BYOD