Le spam paralyse un FAI britannique

Plus de 200.000 abonnés aux services Internet du fournisseur d'accès PlusNet, filiale de British Internet, se sont trouvés privés d'email. PlusNet a en effet dû déconnecter ses serveurs de messagerie après une opération de piratage qui aurait permis à un hacker de dérober des données personnelles de ses clients. Ces informations, parmi lesquelles figure notamment le carnet d'adresses de messagerie des utilisateurs, auraient été utilisées dans un second temps pour lancer une campagne de spam. Selon PlusNet, l'attaque aurait exploité une faille de son système ne pouvant pas être corrigée par l'application d'un patch. Le FAI travaille donc d'arrache pied à reconstruire une plate-forme de serveurs d'e-mail avant de rétablir son service.

Serveurs / Spam