La SEC épingle la présidente de Trend Micro

Eva Chen, P-DG de l'éditeur de sécurité Trend Micro et son mari, Daniel Chiang, ont accepté de verser la somme de 643 600 dollars pour mettre un terme à la procédure judiciaire menée par la SEC (Securities and Exchange Commission) à leur encontre, en juillet dernier. Eva Chen avait alors été soupçonnée d'avoir eu accès à des informations confidentielles du groupe SINA Corporation dont son mari, Daniel Chiang, a été l'un des vice-présidents.

Juridique / SEC