Virus : 10 ans pour passer de la blague à la cyberguerre Stuxnet, et la menace de la cyberguerre

Avec l'analyse détaillée et  très médiatisée de Stuxnet, le monde entier prend conscience de la vulnérabilité des systèmes Scada, pilotant des industries et même des centrales nucléaires. 

Si, à son sujet, de nombreuses questions restent en suspens son degré de sophistication rarement égalé laisse penser qu'il s'agit d'un programme bénéficiant de soutien très haut placé, voire étatique.

Stuxnet cible en effet des contrôleurs logiques programmables bien précis des systèmes Siemens dont il peut  modifier les fréquences et les vitesses de certains moteurs, afin de saboter le système. En outre, il se répand en exploitant pas moins de 4 failles critiques Windows 0 day, ce qui est un luxe aussi tout à fait inhabituel.  

 

Stuxnet en bref
NomDate de détectionPrincipal fait d'arme
Source : Fortinet
Stuxnet2010Avoir convaincu qu'un ver pouvait saboter une centrale nucléaire irannienne.

Virus