L'Europe non-anglophone moins victime du vol d'identité

Selon une étude d'Ipsos commanditée par Paypal et réalisée auprès d'internautes utilisateurs des sites e-commerce aux Etats-Unis, Canada, France, Espagne, Allemagne et Royaume-Uni, les anglophones seraient les plus concernés par le vol d'identité. Les premières victimes, à hauteur de 10%, sont les internautes résidant aux Etats-Unis, au même niveau que les Britanniques et les Canadiens. Le taux de vol d'identité en France, Allemagne et Espagne est de l'ordre de 5%. Ipsos explique notamment ce constat par les différences entre pays dans la gestion des mots de passe. Ainsi un américain sur trois reconnaît noter sur papier ses identifiants, contre un sur cinq dans les autres pays. La fréquence de renouvellement des mots de passe serait également en cause. En France, 61% des internautes interrogés changent de mot de passe moins d'une fois par an. Les résultats de l'étude faisant état de la plus grande vulnérabilité des anglophones ne sont toutefois pas surprenants. En effet la grande majorité des attaques, notamment de phishing, sont encore basées sur des messages rédigés en anglais. S'ils sont les victimes les plus fréquentes, c'est donc également parce qu'ils sont les plus ciblés.

Paypal / Phishing