Les pirates partisans de WikiLeaks lancent des attaques... sur les fax

Des attaques par déni de service ciblent actuellement les fax des entreprises ayant arrêté de servir la cause de WikiLeaks.

Déjà responsables de multiples attaques par déni de services contre les sites de Visa ou MasterCards, les partisans de WikiLeaks ont trouvé une nouvelle façon de nuire aux entreprises ayant renoncé à aider WikiLeaks et Julien Assange. Il s'agit de saturer un fax pour le rendre indisponible, à la manière d'une attaque par déni de service sur un site web. La technique est la même : il suffit de massivement émettre des fax vers le même numéro. La méthode avait par ailleurs déjà été utilisée par les "Anonymous" du sulfureux forum 4chan, contre l'Eglise de Scientologie il y a deux ans. Les "Anonymous" utilisaient des solutions Web pour envoyer leurs fax afin de mieux cacher leur identité et bloquer tout traçage.

Pirate / DDOS