Le nombre de codes malicieux hébergés explosent

timothée d'arco - fotolia
Timothée D'arco - Fotolia © Timothée D'arco - Fotolia

Dans son dernier baromètre sur la sécurité informatique (X-Force), IBM alerte sur l'accroissement des liens Web malicieux, menant vers des virus hébergés. D'après IBM, leur nombre a cru de 345% comparé à 2008.

 

Dans le même temps, le recours aux techniques d'obfuscation a augmenté. Une méthode qui consiste à cacher des virus dans des documents ou des pages Web pour empêcher leur détection par les logiciels de sécurité. Le nombre de ces cyberattaques aurait été multiplié par trois à quatre entre 2008 et 2009.