Bing met à jour son Webmaster Tool

De nouvelles fonctionnalités et statistiques utiles à l'analyse SEO d'un site font leur apparition sur l'outil du moteur de recherche de Microsoft.

Pluie de nouveautés dans le Bing Webmaster Tool, qui tente ainsi de mieux rivaliser avec son concurrent très complet Google Webmaster Tool. L'outil d'analyse SEO de Microsoft va désormais donner plus de détails sur le crawl de ses robots. Erreurs ou redirections rencontrées (code http 300, 400 et 500) seront ainsi signifiés aux webmasters. Le rapport détaillé de l'indexation révèlera aussi les malwares et les robots.txt servant à la désindexation rencontrés par les robots de Bing.

Microsoft annonce également augmenter les alertes par e-mail, notamment dans le cas d'un malware rencontré. Une demande d'indexation plus profonde pourra également faire l'objet d'un courriel de Bing demandant au Webmaster de revoir ses paramètres.

Quant à l'onglet Normalisation d'URL de l'outil (définition des paramètres et adresses canoniques), les règles configurables seront plus nombreuses. Une nouvelle fonctionnalité permettant de vérifier l'authenticité du propriétaire du site fait également son entrée (via association d'un CNAME au DNS). Enfin, de nouvelles statistiques issue de la régie pub de Microsoft, Adcenter, sont également désormais intégrées au rapports fournis par le Bing Webmaster Tool.

Microsoft / Indexation