"Détourner du contenu", ou piller les contenus de valeur

Google le rappelle dans ses consignes, "du contenu détourné, même provenant de sources de très grande qualité, n'apportera peut-être aucune valeur ajoutée aux internautes si vous ne proposez pas d'autres services utiles ou un autre contenu original." ©  Rudie - Fotolia

Google n'aime pas le contenu détourné. C'est-à-dire lorsque des webmasters utilisent "du contenu d'autres sites plus réputés et ce, sans tenir compte de la pertinence et du caractère unique dudit contenu."

Le moteur vise explicitement "les sites recopiant et republiant du contenu d'autres sites sans y ajouter de contenu original ou la moindre valeur" mais aussi les sites ne modifiant que "très légèrement" le contenu pillé (en utilisant, par exemple, des synonymes ou l'automatisation).

Les sites proposant des flux de contenu d'autres sites "sans fournir le moindre type d'organisation unique" ou qui ne présentent pas "le moindre avantage pour l'internaute" sont également cités comme de mauvais exemples.