Embarquer discrètement des liens dans les widgets et plugins

En bas à droite de cette infographie se trouve un lien sur "made with infogr.am" : pas sûr que tous ceux qui la relaient l'aient vu et le cautionnent. Google tient à mettre en garde contre ces liens, dont certains widgets, plugins ou infographies (pas nécessairement celle-là) peuvent abuser. © Capture - infogr.am

Google n'apprécie guère les "liens intégrés dans des widgets distribués sur plusieurs sites". Le moteur les cite parmi les "exemples courants de liens artificiels" qui ne respectent pas ses consignes.

Le chef de la lutte antispam du moteur, Matt Cutts, a aussi critiqué les infographies de faible qualité embarquant ces liens intégrés et pointant vers un site sans rapport, qui apparaissent sans le consentement de ceux qui les relaient. Les infographies travaillées, qui n'abusent pas de ces techniques malignes, ne sont pas visées par Google, au contraire.

A noter enfin que certains plugins, sur WordPress par exemple, peuvent aussi parfois intégrer ce type de liens.