Google pénalise les webmasters qui trichent sur le marquage de leurs pages

Les webmasters et SEO peuvent désormais recevoir une alerte de Google lorsqu'ils tentent de spammer le balisage des données structurées.

Les webmasters et SEO peuvent ajouter certaines balises à leur page Web qui vont pouvoir donner des renseignements à Google concernant l'auteur de l'article, le lieu d'un restaurant, les avis recueillis par un produit...  Des informations, ou "données structurées", qui peuvent ensuite améliorer la visibilité du site dans les résultats  de Google. Mountain View propose aussi un outil dédié, accessible depuis ses Webmaster Tools, qui a pour but de simplifier le balisage pour un nombre croissant de ces données structurées.

Aujourd'hui, un webmaster rapporte que Google l'a pénalisé pour avoir mal balisé son site. C'est plus exactement une "action manuelle" du moteur qui lui a été signifiée, dans son compte Webmaster Tools. Cette pénalité lui a été infligée pour avoir réalisé "un marquage de donnée structurée spammy" (ou "Spammy structured markup" en anglais). Un message de ce type est a fortiori une nouveauté.

Le webmaster visé semble avoir cependant accumulé de nombreuses erreurs de marquage, certaines étant d'ailleurs dues au célèbre plugin SEO pour WordPress de Yoast. Il ne devrait pas risquer autre chose que de ne pas voir son balisage apparaître dans les résultats remontées dans Google. Ce dernier avait ajouté fin 2012 dans ses consignes un avertissement concernant le spam de Rich Snippet, et a récemment sensiblement réduit le nombre de photos d'auteur apparaissant dans ses résultats.

Référencement naturel / Référenceurs