SEO : Google admet "étiqueter" les liens des sites

Le moteur classe donc les liens dans différentes catégories, comme "lien en footer", ou "lien affecté par Penguin".

Google vient de confirmer ce que certains SEO pouvaient croire : son moteur classe les différents liens qu'il rencontre sur les sites web. Il existe mêmes de "nombreuses catégories" : c'est ce qu'a expliqué le Googler Gary Illyes à notre confrère Barry Schwartz. Ces catégories sont destinées à usage interne, et peuvent par exemple servir à l'équipe chargée des pénalités manuelles.

Gary Illyes a donné 3 exemples d'étiquettes qui peuvent être associés à des liens. Les backlinks peuvent ainsi être, par exemple, notés comme situés dans le footer et "ils auront alors moins de valeur que les liens placés dans le corps du texte", a-t-il ajouté. Les liens peuvent aussi être marqués comme "désavoués". Ils peuvent aussi être "affectés par l'algorithme Penguin en temps réel". Lorsque les équipes décidant des pénalités manuelles voient une majorité de ces liens ayant cette étiquette Penguin sur un site, "elles peuvent décider d'analyser un peu plus le site et chercher à comprendre ce que ce site cherche à faire", a détaillé le Googler.

Evidemment, un lien peut être associé à plusieurs étiquettes, et être à la fois dans le footer d'un site, affecté par Penguin et désavoué (le désaveu s'appliquant d'ailleurs au lien et à son ancre), a précisé le salarié de Google. Il n'a toutefois donné que ces 3 catégories.

Google / Backlink