Yahoo! Boss passe en mode payant pour survivre

Gratuit mais peu rentable, l'outil de création de moteur de recherche à la carte de Yahoo a failli disparaitre. Il devrait continuer à exister, mais en version payante, et basé sur les technologies de Bing.

L'idée était ambitieuse, mais elle s'essouffle petit à petit. Yahoo! Boss, outil de création de moteur de recherche à la carte, disponible depuis 2008 permet aux éditeurs de sites de se doter gratuitement d'une fonction de recherche personnalisée, se basant sur le moteur de Yahoo.

Pour les développeurs, le principe est génial, mais pour l'éditeur du service, le manque de rentabilité pousse les dirigeants de Microsoft, désormais propriétaires de Yahoo! Boss, à changer la donne. Boss devrait continuer d'exister, mais en mode payant et en utilisant les technologies de Bing.

yahooboss
Le site de Yahoo! Boss © Yahoo

Build your Own Search Service (BOSS) a pour but de favoriser l'innovation dans l'industrie de la recherche en ligne en insérant sur un site Web une barre de recherche Yahoo, tout en renforçant son offre de liens sponsorisés.

Les développeurs, les universités, les petites et moyennes entreprises peuvent utiliser ce service pour construire et lancer des produits profitant totalement de Yahoo. Aujourd'hui encore, cet outil est proposé gratuitement par l'entreprise américaine, en contrepartie de l'insertion de liens sponsorisés.

Mais l'outil bat de l'aile et des rumeurs sur son arrêt ont circulé. Finalement, un responsable technique de Yahoo, via un groupe du même nom, indique que BOSS continuera bien de fonctionner, mais certainement en mode payant et avec la base technologique du moteur de recherche Bing.

Il faut savoir qu'avant la reprise par Microsoft, des modifications essentielles avaient été apportées à ce service, avec la possibilité d'avoir des résumés de recherche plus long dans la page de résultats, l'accès à "Site Explorer" pour les développeurs ainsi qu'aux données de Search Monkey.  

L'avenir du Boss

 

Au moment de la reprise de Yahoo, les développeurs pouvaient légitimement se poser des questions sur le futur de leur outil d'insertion de moteur de recherche. En effet, Microsoft possédait déjà ses propres API, bien que moins attrayantes que BOSS, dans la mesure où elles sont limitées sur les potentiels bénéfices à réaliser.

La fermeture de la plate-forme correspondrait à un bouleversement pour tous ceux qui l'utilisent. Il n'en est rien, puisque Yahoo souhaite la poursuite du développement de l'outil BOSS, en intégrant toujours les résultats de recherche mais avec les services et les contenus des résultats algorithmiques fournis par Microsoft.

Enfin, côté rentabilité, il faut rappeler qu'une première tentative de rendre cet outil payant à été tentée l'année dernière, sur la base de couts relatifs au volume des requêtes traitées, mais s'est révélée infructueuse. Cependant,pour le moment, aucune information n'a filtré concernant le mode payant qui devrait arriver, et surtout comment Yahoo compte finalement rentabiliser ce service.


Moteur de recherche / Box