IpsoPresto fait le siège des moteurs de recherche

Référencement naturel et achat de liens sponsorisés : le spécialiste du mobilier de bureau cumule les entrées en provenance des outils de recherche.

IpsoPresto a lancé en 2004 son site de vente de matériel de bureau à destination des TPE et PME. Pendant un an, l'agence de référencement Netbooster a été en charge de l'optimisation sur les moteurs mais, en 2005, le pure player a souhaité séparer le référencement naturel des liens sponsorisés et faire appel à deux prestataires distincts.

"Nous ne voulions pas qu'une stratégie cannibalise l'autre", justifie Martin Sauer, responsable marketing chez IpsoPresto.

Après un appel d'offres, le choix d'IpsoPresto s'est porté sur Equaero pour le référencement naturel et sur Résonéo sur l'achat de liens.

"Ces deux acteurs étaient tout deux des agences à taille humaine. Nous sommes nous-mêmes une petite structure, nous avons besoin de réactivité de la part de nos prestataires", explique le responsable marketing. "En comparaison, Netbooster comptait de bien trop nombreux clients par chef de projet, ce qui gênait sa réactivité", ajoute ce dernier.

L'audit technique et le plan d'action ont été rédigés dès la fin de l'année 2005. Le site ayant été développé proprement, les développements techniques ont concerné principalement la mise en place de l'URL rewriting, directement à partir du back-office. Ce dernier a également été configuré pour personnaliser automatiquement les balises métas de chaque page créée, pour mieux suivre les demandes des moteurs.

080327 ipsopresto gg
IpsoPresto sur le moteur Google avec la requête "matériel de bureau" © Google

Cette phase a été suivie par l'implémentation sémantique. Avant de débuter cette étape, Equaero a réalisé une analyse sémantique du catalogue, de manière à faire correspondre le contenu du site avec les requêtes des clients.

"Nous avons mis en confrontation notre texte avec les requêtes des internautes sur les moteurs de recherche", explique Martin Sauer. Ainsi, le produit "bureau compact Ipsoprestige" devient "grand bureau d'angle compact Ipsoprestige", étant donné que les internautes utilisent généralement des expressions comme "bureau d'angle" ou "bureau de direction".

En plus de définir une liste de mots clés génériques stratégiques, le site a travaillé sur la longue traîne de son catalogue de meubles. Un travail toujours en cours.

Pour le suivi de son positionnement, Martin Sauer surveille régulièrement une sélection de mots clés et vérifie les visites drainées et le chiffre d'affaires rapporté. Le site a ressenti dès le départ l'impact de l'optimisation de ses pages sur les moteurs de recherche : en 2005, avant la prestation, le site comptait 6 000 visites par mois. Juste à la fin de l'implémentation, au début de l'année 2006, l'acteur affichait pas moins de 18 000 visites par mois.

Et ce chiffre n'a pas cessé de croître chaque mois. Des visites issues en grande partie de Google. "Nous subissons une dépendance forte vis-à-vis de ce moteur de recherche. A coté, nous réalisons des partenariats et nous inscrivons nos produits sur les comparateurs de prix". Au final, aucun outil n'a le volume ni le ROI de Google", estime Martin Sauer.

L'optimisation sur les résultats naturels n'empêche pas IpsoPresto de recourir à l'achat de liens : "Les utilisateurs cliquent indifféremment sur les liens payant et les résultats naturels : nous avons besoin des deux. Dès qu'on arrête le référencement payant, nous perdons du trafic. Alors, nous continuons", conclut le responsable marketing.

 

Le tableau de synthèse
Le projet en bref
Source : JDN Solutions
SociétéIpsoPresto
PrestataireEquaero
Suivi du projet en interneMartin Sauer
Début du projet2005

Cas utilisateur