Comment Pixmania et Priceminister se sont préparés à Google Panda ? Le duplicate content et Google Panda chez Priceminister et Pixmania

Avec Panda, le moteur de Google va-t-il pénaliser les sites de e-commerce diffusant des fiches produits dupliquées ? C'est tout simplement "impensable", pour Justin Ziegler, directeur technique de Priceminister. "Il est très courant que les sites de e-commerce utilisent les mêmes fiches produits. C'est tout à fait normal. Certes, cela n'apporte en soi pas de valeur ajoutée, et n'envoie donc pas un très bon signal au moteur, mais pourquoi Google les pénaliserait juste pour cela ? C'est hautement improbable. Un trop grand nombres de sites seraient injustement sanctionnés. En outre, le moteur peut apprécier d'autres signaux plus positifs issus des sites affichant des fiches produits dupliquées." 

 

Les internautes apportent la valeur ajoutée


Sur son site Priceminister, Justin Ziegler n'est donc absolument pas intervenu sur les fiches produits dupliquées pour se préparer à Panda. Il continue de diffuser les mêmes descriptifs, qu'il peut d'ailleurs acheter comme d'autres e-commerçant, et qui se retrouveront également sur d'autres sites.

Cependant, le DT fait en effet valoir que son site propose "beaucoup de contenus rédigés par les internautes, et que les fiches produit dupliquées sont très souvent accompagnées d'avis apportant, eux, l'originalité à la page et donc sa valeur ajouté recherchée par Google".

Ce que  Sébastien Billard, consultant SEO  de Relevant Traffic confirme : "Lorsque la publication de contenu unique n'est pas possible, il convient d'uniformiser autant que possible le contenu général des pages en mixant descriptifs officiels, contenus produits par le marchand et contenus produits par les utilisateurs ".

 

le site duplicatecontent.net permet de mesurer précisément la duplication de
Le site DuplicateContent.net permet de mesurer précisément la duplication de contenu entre deux sites. Ici, une capture d'écran montrant que deux pages utilisant la même fiche produit peuvent finalement ne pas être être si semblables... ©  DuplicateContent.net (capture JDN) 

Désindexation et rapidité d'affichage

 

Pour les contenus dupliqués et les pages sans valeur ajoutée issue des internautes, il reste aussi la possibilité de désindexer les pages. C'est l'un des leviers qu'a actionné Pierre Hoellinger, responsable SEO chez Pixmania pour se préparer à Panda. 

 

"Nous revoyons les contenus que nous soumettons à Google en bloquant les pages à faible contenu. Nous avons fait une révision de nos fiches produits, et notamment notre marketplace, afin de limiter les contenus dupliqués et les pages pauvres en contenu", explique Pierre Hoellinger au sujet des actions mises en place pour se préparer à Panda.

 

Contrairement à Priceminister, Pixmania s'est donc de son côté bien attelé à remanier les fiches produits, et notamment celles au contenu dupliqué.

 

Autre action en cours de déploiement chez Pixmania avant la mise en service imminente de Panda en France : "l'amélioration du temps de chargement des pages dans le but de fluidifier la navigation de l'utilisateur au maximum et de rendre le site le plus agréable possible à la navigation explique le responsable référencement du site, qui estime qu'il s'agit là de "deux éléments sont des critères non négligeables dans les mises à jour opérées avec Google Panda."

Indexation / Google