Comment devenir référenceur ? Marie Pourreyron (Altiref) : "Le référenceur doit faire preuve d'humilité"

marie pourreyron est gérante de la société altiref, et s'intéresse au trafic
Marie Pourreyron est gérante de la société Altiref, et s'intéresse au trafic issu des moteurs de recherche depuis 15 ans. © Altiref

 Marie Pourreyron gère la société Altiref, spécialisée dans le référencement et la visibilité des sites Web. 

 Références : Marché de Rungis, Le Figaro Avis du vin, Maxicours, Lyon Resto, Juritravail.
 Diplômes : Diplôme d'ingénieur et maîtrise en management et gestion d'entreprises.
 
Formations SEO suivies : "aucune, je suis autodidacte".

 

JDN Solutions. Quels conseils donneriez-vous à ceux qui souhaitent travailler dans le référencement naturel, en matière de formation notamment ?

Marie Pourreyron. Si je devais conseiller un étudiant, je l'orienterais sur la Licence en référencement et rédaction Web de l'Université de Mulhouse qui a bonne réputation. Pour côtoyer d'anciens étudiants de cette licence, je reconnais leur bon niveau et leur culture du Web efficace.

Pour un non étudiant ou une personne qui ne souhaite pas repasser par un cycle classique d'études, je pense qu'avec un peu de bonne volonté et beaucoup de pratique on peut apprendre les bases du métier, voire plus. Certains référenceurs aujourd'hui réputés ont découvert le référencement grâce à une vidéo que j'avais réalisée avec Nicolas Jean. Suite à cela, ils ont lu et participé à des forums, ce qui leur a permis de lancer leurs premiers sites, tester différentes techniques et, par la suite, vendre leur savoir.

"Le référenceur doit être organisé, pédagogue et patient."

Doit-on avoir des connaissances informatiques pour faire du SEO ?

Je n'ai pas une formation en informatique, mais je m'en sors. Comme je l'ai déjà dit, c'est la curiosité d'esprit, l'envie d'apprendre qui permettra à chacun d'acquérir les bases nécessaires au référencement.

On peut toutefois classer les référenceurs en deux parties : les techniciens qui seront capables de coder leurs propres outils et les communicants qui auront plus d'aisance en rédaction Web, en sémantique et communication. Chacun trouvera de quoi approfondir ses points faibles par la suite grâce au Web qui est une véritable mine d'or lorsqu'il s'agit de trouver de l'information sur le référencement.

 

Quelles autres compétences vous semblent obligatoires, et comment les acquérir ?

Les principales qualités d'un référenceur doivent être la curiosité, la créativité et l'observation. Il doit être capable d'analyser une situation, de la synthétiser et trouver des solutions adaptées. Il est donc nécessaire d'avoir une bonne culture du Web, mais aussi du marketing, de la communication et bien entendu des outils de recherche et de leur fonctionnement.

Le référenceur doit être organisé, pédagogue et patient. Savoir écrire pour le Web et coder sont bien entendu un plus indéniable. Mais, ces compétences ne sont pas forcément indispensables, car ces tâches peuvent être sous-traitées. Le référenceur doit être capable d'organiser sa veille et d'apprendre en permanence de nouvelles techniques, car il devra s'adapter aux nouveaux critères de Google. Enfin, il devra être humble, car dans le référencement, rien n'est jamais acquis.

Référencement naturel / Formation continue