Le référencement offline est-il toujours aussi prometteur ?

Même si Google abandonne les codes à barres en deux dimensions, le référencement hors ligne demeure un levier digne d'intérêt. Explications.

Google ne fournira plus de code à barres en deux dimensions ("QR code") aux entreprises référencées sur son service Google Page. Ce service lancé et largement promu fin 2009 par Google, devait permettre aux sociétés, et notamment aux commerces, de se faire référencer hors ligne : une étiquette avec ce code à barres, placé dans la vitrine d'un restaurant par exemple, offrait la possibilité aux badauds munis d'un smartphone de la scanner et d'obtenir ainsi des informations sur le commerce.

Les avis des internautes sur les services proposés pouvaient notamment s'afficher. Le QR code pouvait également servir à géolocaliser le commerce, et donc à guider le mobinaute.

 

Coût et ROI du référencement offline 

 

Le référencement offline, via ces code 2D, pouvaient commercer à intéresser les commerces. "Certaines grandes marques se sont montrées intéressées, et ont étudié coût et ROI du référencement offline", explique Emmanuel Arendarczyk, responsable SEO et R&D chez Netbooster, agence qui propose ce type de référencement de manière optionnel.

Le référencement offline : une réponse à l'usage croissant des smartphones

"Or, le trafic issus des smartphones restent faibles, contrairement, à celui issu de Facebook ou des réseaux sociaux, et c'est donc souvent vers ces derniers que préfèrent, pour l'instant, se focaliser nos clients. Mais, le référencement naturel n'est pas exclusivement focalisé sur les pages de résultats de Google, c'est plus large, et cela inclut le référencement offline."

Cependant, si les terminaux mobiles restent une source mimine de trafic et si Google arrête de fournir ses QR codes, cela n'affecte pas le côté stratégique d'un référencement offline, toujours aussi prometteur, selon l'expert SEO :  "c'est le sens de l'histoire, avec l'explosion des smartphones, l'arrivée des tablettes,  l'importance croissante de la géolocalisation  : ces outils vont finir par générer du trafic mobile qu'il va falloir capter, via un stratégie référencement adaptée".

 

NFC à la place des QR Code de Google ?

 

Et si Google abandonne le code en deux dimensions, il avance plus clairement en direction de la Near Field Communication (NFC), qui représente également un levier de référencement offline. Les terminaux mobiles d'Apple, de Google et de Microsoft devraient tous bientôt intégrer cette technologie. Les trois constructeurs ont tous actuellement des projets de R&D sur le sujet.

Google teste déjà les paiements via ce système, et des partenariats avec de grosses banques ont été annoncés. "Cela devrait clairement aider à imposer la technologie, qui est encore balbutiante, mais très prometteuse", estime Emmanuel Arendarczyk. 

Google / Moteur de recherche