Google a déployé son filtre Penguin pour la troisième fois

Touchant 0,4% des requêtes françaises, ce nouveau déploiement n'a pas entrainé le séisme annoncé cet été par Google. Le moteur multiplie ces derniers jours les mises à jour marquantes de son algorithme.

Google a annoncé avoir déployé une nouvelle fois son "Penguin" le 5 octobre. Il s'agit de la troisième fois que ce filtre est déployé, après une première version fin avril puis une deuxième fin mai. Pour rappel, Google Penguin vise notamment à sanctionner des abus de netlinking, entre autres.

Ce troisième déploiement est un simple rafraichissement des données, mais pas une mise à jour majeure de l'algorithme. 0.3% des requêtes en anglais ont été affectées de manière visible (contre 3.1% fin avril, et 0.1% fin mai). Concernant la déclinaison française du moteur, Matt Cutts, son porte-parole, a pu préciser que 0.4% des requêtes allaient être impactées, et de manière suffisamment visible pour qu'un utilisateur régulier le remarque.

Cet été, Matt Cutts avait pu faire peur aux experts SEO en annonçant que Google préparait une nouvelle version du filtre qui devait faire beaucoup de dégâts. Ce qui n'est donc pas arrivé, du moins pas pour ce troisième déploiement de Google Penguin.

En revanche, entre le déploiement visible de Google Panda 20, et celui de l'algorithme visant les "EMD" de faible qualité, tous deux réalisés en même temps une semaine avant ce Penguin 3, certains webmasters et SEO peuvent avoir du mal à attribuer une cause précise à d'éventuels changements récents dans les positions occupées par leurs sites dans les résultats générés par Google.

Google / Référencement naturel